Il faut parfois savoir garder des valeurs fondamentales et rechercher dans une réalisation le beau et le bien fait. C’est pourquoi j’aime ce mot d’artisan qui est formé du mot art … et qui exprime une idée de liberté d’indépendance et de travail bien fait.”

Jean-François Bardinon créateur président designer chapal quality qualité

[timeline-express]

Histoire

Créée en 1832, CHAPAL est une Maison de Prêt-à-porter de Luxe et de Maroquinerie.

CHAPAL, c’est une histoire originale et unique, celle d’une Manufacture française à l’origine de nombreuses inventions dans le traitement des peaux et qui employait au milieu du XXe siècle plus de 3 000 ouvriers dans ses ateliers de Montreuil-sous-Bois, Lagny-sur-Marne et Brooklyn. Son expertise inégalée et son avant gardisme lui ont permis de devenir une véritable référence dans la fabrication de vêtements de fourrure et de cuir.

En 1832, face à l’engouement pour les peaux et la fourrure, les descendants de la Maison CHAPAL tirent parti des procédés employés dans l’industrie de la soie et adoptent ces méthodes de teinture sur la peau de lapin. Ils ouvrent alors une boutique rue de la Roquette à Paris, puis partent à la conquête de l’Amérique. L’affaire prospère rapidement, c’est le début de l’Histoire CHAPAL.

Le savoir-faire de la Maison sera plus tard reconnu par les armées françaises et américaines. En 1914, l’usine de Crocq se voit confier le traitement des peaux pour la fabrication des vestes et combinaisons pour l’aviation française. Georges Guynemer, célèbre pilote de l’Escadrille des Cigognes, est équipé d’une veste trois-quart croisée, large col en mouton doré, devenue la veste CHAPAL 1914. Et, c’est avec le très emblématique blouson A1, toujours fabriqué par la Maison, que Charles Lindbergh, va traverser l’Atlantique. Pendant la 2nde GM, les usines CHAPAL seront choisies par l’US Army Force pour la production de ses peaux de mouton retourné. L’aspect verni et craquant des blousons « Bombardier », est l’invention et la signature de la Maison. Quelques années plus tard, Christian Dior fera appel à CHAPAL pour la réalisation de son prêt-à-porter fourrure et cuir. Collaboration qui durera 20 ans.

Aujourd’hui, Jean François Bardinon, 6ème génération et actuel président, propulse cette Maison dans un nouveau chapitre de son Histoire. Il crée un style propre à CHAPAL, intemporel et inimitable. Ses collections enrichissent un peu plus l’héritage de la Maison qui vibre à travers son patrimoine, son audace et l’exigence de perfection. Il s’inspire de sa passion pour l’automobile, et attire, entre autre, les collectionneurs et amateurs d’automobiles anciennes.

CHAPAL dispose d’une notoriété internationale grandissante et séduit une clientèle étrangère à la recherche d’un savoir-faire toujours plus rare. La Maison répond également aux demandes les plus insolites ou les plus extravagantes de ses clients grâce à son offre sur-mesure.

Grâce à Jean François Bardinon, l’histoire continue : CHAPAL s’est hissé au rang des Maisons de Luxe françaises et apparaît comme une exception puisqu’à l’heure des délocalisations, tout est toujours fabriqué sur le territoire français, dans les propres ateliers de Crocq, dans la Creuse afin d’offrir à ses clients toujours plus de qualité et d’originalité.

Quant aux ateliers de Montreuil-sous-Bois et de Lagny-sur-Marne, ils sont toujours la propriété de la Maison CHAPAL. Pour conserver le patrimoine historique et la mémoire industrielle, ils ont été transformés en centres artistiques où une centaine de talents aux fortunes et horizons divers font revivre les anciennes tanneries. Leur présence embellit ces lieux qui ont contribué à écrire l’histoire CHAPAL.